Vernissage le ven. 22 avril – 18h30

Exposition du 23 avril au 12 juin 2016

Résidence de création

Lucas Grandin développe un travail mêlant le son, matière première de son travail, la vidéo et le low-tech : installations, performances, machines détournées…

Grandin

La récupération et le recyclage, qu’ils soient matériels (low-tech) ou idéologiques (copyleft), nourrissent aussi sa démarche à contre-courant d’une idée d’art fragile, précieux et mercantile.

Accueilli en résidence, Lucas Grandin propose une relecture du moulin de l’île MoulinSart, machinerie fantastique en son et en mouvement. Comme toutes ces choses qui sont belles alors u’elles n’ont été pensées que pour être pratiques et techniquement fidèles, l’artiste dépasse vite leurs fonctions pour les rêver plus poétiques…Sommes-nous dans un modeleur de paysage, un orgue à blé ou un moulin à son ? Ce projet in situ est mis en résonance avec une installation plus ancienne : U.T.P.E. – Unité de Traitement Poétique de l’Eau. Des bruits d’eau, du son de farine, bienvenue au moulin !

 

A propos de l’artiste

http://lucas.grandin.free.fr/