Exposition 11 mars > 17 avril

Vernissage 10 mars, 18h30

En partenariat avec « Les Photographiques » – Festival de l’image 11 mars > 2 avril 2017 Le Mans

 

Le Roman familial 01

Plasticienne, Christine Smilovici développe un travail qui convoque les traces mémorielles, notamment liées à des « traumas » ou attachées à l’histoire familiale.

L’histoire familiale offre un cadre d’investigation idéal pour l’artiste : son intérêt pour l’Absence s’associe aux questionnements sur l’intensité des liens familiaux, sur la place que prennent en nous nos ascendants, sur ce qu’ils nous lèguent et le poids de ce legs. Son travail propose une reconstruction fantasmée du réel auquel on souhaite parfois résister.

Dans la série Le Roman familial, elle mêle le dessin, l’écriture, le collage ou encore la couture, à des photographies d’inconnus ou de son histoire personnelle ancienne. Toutes ont en commun le temps qui en a brouillé les identités et rendu les situations mystérieuses, sans altérer l’émotion qui émane de la simplicité et de la sincérité des instants immortalisés ; tout ce qui se joue finalement dans chaque famille, entre légèreté et gravité, quand le rideau tombe et protège des regards extérieurs. Christine Smilovici compose un nouveau petit théâtre de vie, où peu importe que tout soit faux, puisque tout a été vrai dans l’instant photographique.

 

chsmiloc.wixsite.com/christine-smilovici

www.photographiques.org