Vernissage le 27 juin à 18h30
Exposition du 28 juin au 25 août 2014

Dans le cadre de la résidence « Ecritures de lumière » avec le soutien de la DRAC Pays de la Loire et en partenariat avec l’Education Nationale

 

Exuvies OK Prophoto

Le travail d’Amélie Labourdette interroge le visible. Comment saisir l’immatériel en montrant le réel ? Comment montrer le revers du réel ?

L’artiste pose son regard sur des espaces intermédiaires, des entre-deux, des rencontres entre la réalité et ses doubles, où un monde passe insensiblement dans un autre. Sa pratique photographique cherche à décloisonner les frontières entre réalité et fiction/artifice, pour révéler un monde qui nous échappe.

Dans le cadre de cette résidence, la notion de ruine contemporaine, motif récurrent de notre époque, sera questionnée. Les vestiges de grands projets inutiles restés en suspens ou les constructions inachevées et spectrales sont autant de ruines récentes ou encore à venir qui dessinent les contours d’un étrange présent où plane le spectre de l’utopie négative de la fin d’un certain monde.